logo

Nos partenaires

Nos partenaires

Le réseau international de partenaires de TransPod participe à la recherche, au développement, et à la production du système TransPod.

La Société auxiliaire des distributions d’eau, ou SADE, créée en 1918, est une entreprise française de travaux publics. Elle participe à la conception, la construction, la réhabilitation et l’entretien des réseaux (eau, énergie, télécommunications), et des ouvrages qui leur sont associés (génie civil) pour tous clients publics, industriels et privés.

Les équipes de la SADE, et plus particulièrement celles de SADE Ingénierie (SIng), ont contribué à la rédaction du cahier des charges de la ligne de test, se positionnant ainsi en véritable partenaire technique pour la conception et la construction de l'infrastructure.

REC est une agence d’architecture française née en 2001. Le groupe s’est patiemment construit grâce aux rencontres d’hommes et de femmes architectes et ingénieurs. Tous partagent une certaine vision de l’architecture et l’envie de concevoir et réaliser ensemble des projets variés et passionnants. Aujourd’hui, REC compte une quarantaine de collaborateurs sur trois sites : Toulouse Blagnac, Albi et Paris.
REC travaille avec TransPod sur la partie infrastructure, les gares et la conception des véhicules. Les équipes projet se mettent en place de part et d’autre de l’Atlantique pour mener le projet à bien avec sérieux, innovation tout en contrôlant les coûts de l'infrastructure.
IKOS est une société de conseil spécialisée dans le secteur ferroviaire. Le groupe fournit également des services supplémentaires dans le secteur de l’énergie. Créée en 2005, IKOS compte 15 filiales dans le monde.
Les équipes d’IKOS participent au développement du système électrique et de l’ingénierie de sécurité du pod hyperloop TransPod. Elles participent également à la conception et au développement de nouvelles technologies d’alimentation à haut rendement énergétique.
Les travaux de l’Institut de Recherche sur les Céramiques – IRCER – ont pour objet l’étude des transformations de la matière intervenant dans la mise en œuvre de procédés céramiques et de procédés de traitements de surface. L’activité du laboratoire s’inscrit ainsi à l’intersection du domaine des matériaux – céramiques pour la plupart – et de l’ingénierie des procédés.

L’institut rassemble 200 personnels, chercheurs CNRS, enseignants-chercheurs de l’Université de Limoges (France) spécialisés en chimie/physique des matériaux céramiques et des procédés plasmas ainsi que des ingénieurs, techniciens et personnels administratifs. L’institut accueille également une plateforme complète de caractérisation de matériaux (CARMALIM, CARactérisation des Matériaux de LIMoges) dont la qualité et la complémentarité des équipements en font un outil de recherche unique.

XLIM, c’est un savoir-faire centré sur l’électronique et les hyperfréquences, l’optique et la photonique, les mathématiques, l’informatique et l’image, la CAO, dans les domaines spatial, des réseaux télécom, des environnements sécurisés, de la bio-ingénierie, des nouveaux matériaux, de l’énergie et de l’imagerie.

XLIM fédère un ensemble de plus de 440 enseignants-chercheurs, chercheurs CNRS, ingénieurs, techniciens, post-doctorants et doctorants, personnels administratifs.

Le coeur des disciplines s’articule autour de 3 pôles scientifiques

  • Electronique
  • Photonique fibre et sources cohérentes
  • Mathématiques, Informatique, Image

Slide Le réseau de partenaires internationaux de TransPod